Comme ça au moin on sait. :)

 

 Walid Mouallem Le ministre syrien des Affaires étrangères et Lavrov.

 

Lavrov et Zarif affirment la nécessité d'éradiquer le terrorisme en Syrie 

 

16 Jan 2014

 

Moscou / Le ministre russe des affaires étrangères, Serguei Lavrov a affirmé que la lutte contre le terrorisme en Syrie est parmi les priorités de la Russie et de l'Iran qui s'intéressent tous les deux à éradiquer les foyers du terrorisme en Syrie conformément aux résolutions et aux déclarations des Nations Unies.

Dans une conférence de presse tenue conjointement avec son homologue iranien Mohamed Javad Zarif, Lavrov a assuré que tout le monde insiste sur la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Syrie et la sauvegarde des droits du peuple syrien pour vivre en paix et sécurité avec les pays de la région", a-t-il indiqué.

M. Lavrov a ajouté que la Russie soutient l'invitation de l'Iran à la conférence de Genève et trouve que la partie iranienne doit être une partie dans la solution de la crise en Syrie.

Pour sa part, Zarif a affirmé que la Russie a un rôle très important dans le règlement de la crise en Syrie.

Il a indiqué que son pays est confiant que la Russie va jouer un rôle essentiel dans la tenue de la conférence internationale sur la Syrie et la création des circonstances adéquates qui se basent sur une décision intérieure inter-syrienne sans ingérence étrangère.

M. Zarif a précisé que les parties extérieures ne pourront pas imposer des diktats sur les Syriens qui doivent eux-mêmes s'asseoir à la table du dialogue et décider du sort de leur pays.

Il a fait savoir que l'Iran acceptera l'invitation à participer à Genève II sans conditions préalables. "L'Iran n'acceptera aucune condition supplémentaire que celles adressées aux participants à la conférence",a-t-il précisé.

Zarif a rappelé le projet de résolution présenté par le président iranien au conseil de sécurité sur la lutte contre le terrorisme, incitant ceux qui soutiennent les terroristes à changer leurs positions et leurs lignes politiques.

Poutine: Nous ferons notre possible pour arrêter l'effusion du sang syrien

Le président russe Vladimir Poutine a affirmé que son pays fera son possible pour que la conférence internationale sur la Syrie Genève II, prévue la semaine prochaine, aboutisse au lancement du dialogue entre toutes les parties syriennes et à l'arrêt de l'effusion du sang syrien.

 Recevant les lettres de créance de nombre d'ambassadeurs étrangers à Moscou, Poutine a appelé à une action commune pour régler plusieurs questions internationales importantes, dont celles syrienne et iranienne.

Il a appelé à soutenir les efforts déployés par la communauté internationale pour préparer à Genève II, affirmant l'importance de la participation à ladite conférence de toutes les parties capables de contribuer positivement au règlement de la crise.

 R.B. / L.A.

 

 

nb:Genève 2 est programmée pour soumettre encore plus les musulmans, et pas pour de leur rendre justice. :(